Ateliers Papoto

cafe-des-parents

L’association PAPOTO a commencé à animer début 2020 des ateliers de guidance parentale à partir des vidéos et nous souhaitons poursuivre cette activité expérimentale un peu partout en France dès que ce sera possible, dans des maisons de quartier, des centres sociaux, des écoles, des « espaces parents ». Il s’agit de proposer à des familles présentant des facteurs de vulnérabilité psychosociale, en présence ou non des professionnels ou bénévoles qui les accompagnent habituellement, de la guidance parentale « allégée » autour des besoins fondamentaux du jeune enfant. Dans l’objectif d’une démarche itérative, les fiches d’animation PAPOTO seront enrichies par les retours de ces expériences de terrain.

Un atelier dure entre 1h30 et 2 heures et s’articule autour du visionnage d’une à deux vidéos. Il est possible d’envisager une séance unique, autour d’un seul thème, ou bien une série d’ateliers, déclinés sur plusieurs semaines, et permettant de balayer l’ensemble des vidéos. Tout est possible parce que tout est à inventer.

Public cible : parents ayant au moins un enfant de moins de 3 ans et porteurs d’un facteur de vulnérabilité (précarité économique, statut migratoire, isolement social, faible niveau d’éducation…)

Objectif : Les ateliers PAPOTO ont pour objectif d’accroître les connaissances des parents en matière de développement de l’enfant et de pratiques parentales ajustées. Ils se déroulent sur un mode participatif et interactif. Les parents présents doivent pouvoir faire part de leur propre expérience et expertise, de leurs difficultés, de leurs doutes, de leurs émotions. En retour ils doivent aussi bénéficier des consensus scientifiques sur le sujet de la parentalité. Il ne s’agit pas seulement d’un espace de parole et d’échanges entre pairs mais aussi d’un lieu d’apprentissage.

Modalités : Chaque session, d’une durée de 2 heures, s’ouvre sur un rappel du cadre de la rencontre (respect des autres participants, écoute de l’autre, et confidentialité) puis sur un temps de bilan quant à ce que les parents ont vécu depuis la session précédente. Un petit moment de relaxation peut être proposé. La session s’articule ensuite autour d’une vidéo PAPOTO et donc d’une problématique précise. La vidéo, d’une durée très courte, sert d’amorce et de fil conducteur aux échanges. D’autres vidéos peuvent venir illustrer le propos. La vidéo PAPOTO est diffusée en français dans son intégralité sur l’écran principal. Si des parents éprouvent le besoin de la visionner ensuite dans leur langue, ils peuvent le faire sur leur smartphone avec des écouteurs fournis. Si l’ensemble des participants partagent la même langue maternelle, la vidéo peut être rediffusée dans cette langue sur l’écran principal. Des exercices pratiques et ludiques, tels que des jeux de rôle, peuvent être proposés. Les exemples vécus par les parents sont privilégiés.

Posture des animatrices : les animatrices se positionnent comme des expertes désireuses de partager un savoir acquis en raison de leur formation et/ou de leur pratique professionnelle. La posture des animatrices nécessite une certaine proximité avec les participants (accueil chaleureux, écoute bienveillante, non jugement) mais également le maintien du cadre (respect du lieu et des horaires, respect des autres participants). Leur rôle est de proposer une écoute empathique, de partir des connaissances et ressentis des parents présents, de s’assurer que la parole est libre et circule, et d’expliciter le message à transmettre, sans l’imposer.

Déroulé sur 10 sessions (une ou deux par mois)

Ce déroulé est indicatif. Le nombre de session peut être réduit, en ciblant certains sujets selon les tranches d’âge et les problématiques ciblées.

 Session 1 : Faisons connaissance
Tour de table des personnes présentes, introduction de PAPOTO, de son histoire et de ses objectifs. Discussion semi-dirigée sur les enfants, l’éducation, sur les conceptions des uns et des autres, les projets, les rêves et ambitions par rapport aux enfants. Quels sont les besoins exprimés ? Les craintes et les espoirs ?

Rappel sur le fait que le rôle des parents est à la fois primordial et complexe. Evoquer la question culturelle dans la parentalité et l’éducation, rappeler que selon l’origine ethnique et la classe sociale, les pratiques éducatives peuvent varier. Les sessions qui suivent commencent toutes par un rappel du cadre et un bilan du mois ou de la semaine écoulés en guise d’entrée en matière.

Session 2 : les compétences du nouveau-né
La compréhension par le parent des compétences du bébé à la naissance favorise les interactions précoces et permettent de comprendre que le développement de l’enfant est un continuum.
Session 3 : l’importance des expériences précoces pour le développement ultérieur de l’enfant
Session 4 : Le besoin de sécurité du tout petit (théorie de l’attachement)
Session 5 : Les émotions chez l’enfant
Session 6 : L’importance du jeu dans le développement de l’enfant
Session 7 : Pourquoi les jeunes enfants font des colères, comment réagir
Session 8 : le développement du langage, comment aider son enfant à parler de mieux en mieux (deux vidéos)
Session 9 : L’impact de la violence éducative sur l’enfant (vidéo didactique et vidéo de témoignages) / Poser un cadre et le faire respecter sans recourir à la violence
Session 10 : Récapitulatif, quiz, recueil du ressenti de chacun à l’issue de ces 9 sessions, questionnement collectif sur la façon dont les participants ont intégré à leurs pratiques parentales ces nouvelles connaissances et dont ils ont tiré bénéfice des échanges, ouverture sur les difficultés qui sont toujours présentes et les sujets qu’ils aimeraient aborder dans le futur.

Tarif et informations supplémentaires sur demande